Agenda

Contacts

Le Microscope

Service culturel UPPA (Bayonne)

Maison de l’Étudiant

77 rue Bourgneuf

64100 Bayonne

Du lundi au vendredi 8H30/12H30 - 13H30/16H00

 

marie.dubroca @ univ-pau.fr

Tél : 05 59 57 41 62

 

s.vidal @ univ-pau.fr

Tél : 05 59 57 41 55

 

Nous Suivre

 

 

Pour un fascisme ludique et sans complexe par la cie Grand Colossal ThéâtreThéâtre/Humour : Le Microscope (Bayonne)

Théâtre : POUR UN FASCISME LUDIQUE ET SANS COMPLEXE

Amphi 400 / Collège 2EI / BAYONNE
Vendredi 24 mars - 20h30 - GRATUIT étudiants / 12€ réduit / 15€ plein

Billetterie en ligne ICI

La chienlit – épisode 1

Création 2021 /durée : 1h10 / théâtre / à partir de 10 ans

Pour un fascisme ludique et sans complexe est le premier opus de la série théâtrale La Chienlit. Cette série raconte comment une commune sans histoires va sombrer dans le chaos à partir d’une petite étincelle : une grève des éboueurs. Les habitants de cette petite communauté vont se débattre dans des monceaux d’ordures au propre comme au figuré. La grève est le prélude d’un enchaînement incontrôlé de catastrophes politiques et sociales qui vont s’abattre sur la ville.

Dans ce 1er épisode, nous suivons Paul Poupon. Velléitaire et sujet à la mélancolie, il a végété entre des tentatives littéraires avortées et de trop longues études. Il est désormais professeur d’Histoire-Géographie, au collège de la ville.

Par une fin d’après-midi de juin, il est rentré chez lui après une longue journée de travail et s’est jeté sur son canapé. Alors qu’il s’apprête à s’évader dans sa séance quotidienne de rêveries cannabiques, on sonne à la porte. C’est Madame Singer, sa voisine. Elle lui parle d’une réunion qui devrait avoir lieu ce soir, chez lui. Paul n’est pas au courant. Il s’apprête à la congédier quand survient Monsieur Berthelot venu lui aussi participer à la réunion, puis Monsieur et Madame Maréchal et bientôt une dizaine d’habitants de la résidence. Paul les laisse entrer et tout en les regardant s’installer dans son salon sent une profonde exaspération monter en lui.

Paul ne peut plus faire un pas dans son appartement sans être sollicité par ses voisins. La grève des éboueurs a rendu la Résidence inhabitable et chacun y va de sa complainte. On s’échauffe, on parle beaucoup, on s’écoute peu, chacun dans son coin appelant sans succès à une action collective. Les voisins sont de plus en plus nombreux mais les bonnes volontés se neutralisent et toute possibilité d’union échoue devant le besoin de chacun d’être reconnu et compris dans sa singularité. Dans le brouhaha général, chacun finit par attendre la venue d’une personne providentielle qui s’imposera et décidera à la place des autres.

A bout de force et pour en finir, il accepte d’être celui que tout le monde veut qu’il soit et d’endosser la responsabilité de régler les problèmes de la résidence.

Le Grand Colossal est une compagnie de théâtre créé en 2012 pour proposer au public des créations originales et défendre un théâtre dématérialisé, sans décors ni installation électrique, mettant l'acteur et le texte au centre de ses créations. « Nos spectacles se jouent partout où il est possible de rassembler un public. Nous aimons les plateaux nus et les accessoires sommaires, jouer un jour dans un théâtre et le lendemain en plein air. Nous croyons que le surréalisme est une méthode efficace pour rendre le réel intelligible. Nous pensons aussi que quoi que vous puissiez dire, si vous vous adressez à un public, vous faîtes de la politique, que le théâtre a pour fonction de détruire les idoles et que le rire est une arme de destruction massive ».

 

 

 

___________________________________________________