NUIT ÉLECTRO

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Service culturel

Agenda

    Nous suivre

    La Centrifugeuse

    Service culturel UPPA (Pau)
    Maison de l'Etudiant
    Domaine universitaire - BP 576

    64012 PAU CEDEX

    Du lundi au jeudi 9H/17H et le vendredi de 9H à 14H

    accueil.centrifugeuse @ univ-pau.fr

    Tél : 05 59 40 72 93

    PDF
    Vous êtes ici :

    NUIT ÉLECTRO live + dj set (concert à La Centrifugeuse)campus de Pau

    21h - La Centrifugeuse

    [gratuit pour les étudiants / 10€ : tarif plein / 8€ : tarif réduit]

    lien billetterie ICI

     

    en préambule scène ouverte électro

     

    DOMBRANCE (live électro)

    Armé de son canon à confettis et de sa plus belle moustache, il a retourné sa cuisine, sa salle-de-bain et la chambre des enfants pendant le confinement…Dombrance, l’homme qui fait rimer politique et clubbing depuis son passage aux Trans Musicales de Rennes en 2018, poursuit son projet électoralo-musical fou : Pour Une France qui Danse !

     

    ATOEM (live techno)

    Objet musical non-identifié né d’un lointain big bang électro, le duo d’alchimistes et d’expérimentateurs d’Atoem se livre depuis plusieurs mois à la création méthodique d’une techno impeccable, aux variantes froides et aux particules sonores élémentaires. Au cœur du cosmos rennais, Gabriel Renault et Antoine Talon, artistes machinistes à symétrie invariable, se font les aèdes modernes et mystiques de la scène électronique, livrant avec une retenue méthodique un recueil de symphonies spatiales à nous faire danser jusqu’à la frénésie.

     

    Scientifiques du beat maniant l’art des ondes, passionnés de mathématiques et de physique quantique, les deux artistes ont poussé très loin leurs questionnements ontologiques, jusqu’à fabriquer leur propre synthétiseur modulaire, pyramidion de leur installation scénique. Ces Atoem expérimentent, avec témérité et audace, ondulant tels des pionniers sur un territoire singulier, promesse d’un ailleurs sans réponse et de voyages à travers les grandes questions de l’origine du son.

     

    Organisme hybride ayant génétiquement assimilé new-wave, ambient, rock et techno, les Pink Floyd et Brian Eno, Atoem construit ses tracks selon son propre algorithme, équation synthétique de séquences et schémas musicaux, de ritournelles planantes et entêtantes. À l’image d’Atoem, divinité de l’Égypte antique ayant façonné la matière à laquelle ils se réfèrent, ces deux sculpteurs-techno ont réussi à modeler scrupuleusement leur propre univers musical sur un principe de non-séparabilité.

     

    ZOU ! (dj set)