Résidences de créations

  • Aide
  • Recherche
  • RSS
  • Google +
  • Facebook
  • Twitter
Service culturel

Agenda

PDF
Vous êtes ici :

Résidences de créations

du 4 au 16 septembre - CERF - résidence Richard CAYRE - compagnie La Ligne de Désir

Le plateau, un lieu pour naître vivre et mourir ? Encore ? Ressasser ? Inventer ? Et dans le dénuement ? Nouvelle étape d'élaboration d'un solo de danse conçu comme un perpétuel work in progress.

La Ligne de Désir est soutenue par la Ville de Pau, le CD64, et la Région Nouvelle Aquitaine. Ses projets ont reçu le soutien de La Centrifugeuse (Service Culturel de l’UPPA), de la scène conventionnée d'Oloron-Sainte Marie, de l’OARA, de Regards et Mouvements et d’Espaces Pluriels.

 

du 27 novembre au 1er décembre - CE QUE NOUS FERONS - résidence de la compagnie Du Chien dans les Dents

On se préparera à rentrer dans l'histoire. On expérimentera ensemble quelque chose de significatif. On ira au plus près du danger pour se confronter aux enjeux essentiels. On se risquera, on aimera ça, on se dira que risquer et désirer ça rime, que nos désirs portent nos risques et que nos risques portent peut-être nos réalités de demain. On prendra nos biographies et on en fera des fictions. On prendra des fictions et on y croira comme à nos propres vies. On se transformera. Le monde se transformera. On amènera avec nous des figures du passé pour leur redonner un avenir. On se demandera ce qu’il nous faut enterrer pour lui donner une chance de réapparaître. On fera des inventaires, on regardera les choses en face et puis après un léger pas de côté on les regardera autrement. On sera tour à tour géographes, sociographes, spationautes ou archéologues. On ne sera spécialistes de rien mais curieux de tout. On cherchera nos points d’ancrage sur un sol meuble, et on apercevra dans le chaos du monde des lignes de convergences, dont on fera nos géométries affectives. On se préparera... Ce que nous ferons s'inscrit dans le prolongement d’État sauvage, titre provi-soire. La compagnie poursuit sa démarche de création collective et d'écriture plateau qui met en jeu différents modes d'expressions : texte, corps, chant ; autant de matières sur lesquelles s'appuyer pour construire une prise de parole collective et poétique. Mais là où, dans État sauvage, l'expérience du voyage se racontait au conditionnel, ici le récit sera énoncé au futur, du moins en partie. Il s’agira d’un futur ouvert, une recherche autour des à-venirs possibles, une tentative pour nous réapproprier des lendemains qui nous semblent parfois confisqués.